Avoir le trac est normal. Notre corps comprend qu’il y a un enjeu et il cherche à nous mettre en éveil au maximum. Si ce trac est mal géré, il peut nous décourager ou nous empêcher de dormir. Il devient contre-productif.

Pourtant, il existe plusieurs méthodes bien connues des comédiens pour gérer son trac. Je vous propose de voir ensemble ces différentes techniques et je vous invite à les mettre en pratique lors de votre prochaine représentation.

 

Comprendre son trac pour le dépasser

Comprendre son corps, s’écouter, accepter

Le trac est un signal que le corps nous adresse pour nous prévenir que l’enjeu est important. Plus nous aurons travaillé, plus grand sera le stress. Et pour cause, l’implication, le sérieux et le temps passé indiquent à notre corps que nous préparons un évènement important. Ce ventre, notre deuxième cerveau, met tout en oeuvre pour nous stimuler et nous préparer à donner le maximum le jour J.
Le trac est donc un allié. Remercions le. Il prévient et agit pour nous permettre de donner le meilleur.

 

La PNL (programmation neuro-linguistique) : un outils efficace le jour J

La programmation neuro-linguistique (PNL) est un outils utilisé par de nombreux comédiens, chefs d’entreprise, journalistes, militaires (avant une intervention sur un théâtre d’opération). Dix jours avant de passer sur scène, prenez le temps tous les jours pendant 30 minutes d’imaginer avec le plus de détails possibles le jour de votre représentation, depuis votre arrivée au théâtre jusqu’à votre 1ère réplique. Visualisez-vous en train de vous maquiller, vous changer, faire une italienne, rentrer en coulisse… Ressentez le public, entendez les bruits de la salle, l’excitation de vos partenaires, votre envie d’aller aux toilettes…

Le fait d’entraîner votre cerveau à vivre cette situation avec le plus de réalisme possible va vous permettre le jour J de prendre plaisir à vivre les instants avant de monter sur scène. Le cerveau revivra une situation connue, ce sera moins effrayant.

Hypnose et Relaxation pour un tandem de choc

Si le trac est susceptible de vous faire renoncer à monter sur scène, prenez le taureau par les cornes. Prévoyez trois séances d’hypnose un mois avant votre représentation. C’est très efficace. Le subconscient agit et nous apaise. Doublez cette pratique avec des exercices de relaxation et/ou de méditations tous les soirs. J’utilise personnellement les applications Petit Bambou pour la méditation et Down Dog pour la relaxation. Faites vous du bien et vider votre cerveau. C’est vivement recommandé pour faire redescendre la pression.

La médecine douce, un allié précieux

Acupuncture ou réflexologie sont aussi très utilisées avant une intervention importante. Vous pourrez aussi demander conseil à votre pharmacien qui pourra vous conseiller un traitement adapté pour apaiser votre mental. 

Une cure de magnésium est obligatoire !

Les exercices d’échauffement avant de monter sur scène

Avant de monter sur scène, les exercices d’échauffement sont indispensables pour réveiller son corps, mettre en condition, et aussi transformer son trac en énergie positive. Les Cours Hamon insistent particulièrement sur ces exercices. C’est un passage obligé et automatique pour tous les comédiens.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à nous contacter :
Cours Hamon
06.10.36.15.75
 
Scarlett Lombardo
Stage de 3ème aux Cours Hamon PARIS

 

Cours Hamon Théâtre, Yoga & Danse à Nantes

© 2021 Cours HAMON Théâtre, Danse et Yoga à Nantes – Mentions légales & Politique de confidentialité – Création EANET